Archiprêtre de Touillon

Dijon, Archives départementales de la Côte d’Or (www.archives.cotedor.fr), 15 H 146, pièce 51  (Réutilisation soumise à conditions)

Dijon, Archives départementales de la Côte d’Or (www.archives.cotedor.fr), 15 H 146, pièce 51 (Réutilisation soumise à conditions)

== Date ==

1262, décembre

== Regeste ==

Renaud, archiprêtre de Touillon notifie la vente faite par Eudes dit Porciaus et son épouse Meligne de Flavigny aux religieux de Fontenay d’une vigne sise un lieu nommé En Gravains dans la région de Flavigny avec tous les dépendances.

== Tradition (incomplète) ==
A. Dijon. Archives départementales de la Côte d’Or, 15 H 146, pièce 5. — Original en parchemin ; 135 (dont repli ouvert 20 mm) x 200 mm ; justification 197 x 90 mm ; repli de 20 mm à 1 simple entaille centrale (17 mm) ; écriture cursive. Mentions dorsales : (XIIIe s.) « Carta Odonis dicti Porcaus de vinea de Gravayns. Flavi. » ; « XII.a. » ; (XVIe s.) « Les Celiers. » ; (XVIIe s.) « Flavigny. Aquest d’une vigne En Gravains, finage de Flavigny, l’an 1262. Cotte D. » ; (1787) « N° 2 / Xbre 1262 ».

== Indiqué ==

INVENTAIRES : ADCO 15 H 1, fol. 73r (Flavigny. D). — ADCO 15 H 2, fol. 61r (Flavigny. D). — ADCO 15 H 3, p. 325 (XIII. 1. 2).

== Transcription ==
Omnibus presentes litteras inspecturis, nos Renaudus, archipresbiter Tullionensis, notum facimus quod, propter |2| hoc specialiter constitutus in presencia nostra Odo dictus Porciaus et Meligna, uxor ejus, de Flavigniaco, re-|3|-cognoverunt se vendidisse, concessisse, tradidisse et quitavisse in perpetuum vris (a) religiosis .. abbati et |4| conventui Fomteneti (b) quandam suam vineam sitam in territorio de Flavigniaco ubi dicitur En Gravains |5| juxta vineam eorumdem religiosorum que fuit defuncti Mathei dicti Panerot pro septem libris |6| divionensium. De quibus dictus Odo et Meligna, uxor ejus, se tenuerunt coram nobis pro pagatis a |7| dictis religiosis in peccunia numerata. Promiserunt siquidem dictus Odo et Meligna, uxor ejus, |8| sub obligatione et ypotheca omnium bonorum suorum mobilium et immobilium habitorum et haben-|9|-dorum et per sacramentum suum coram nobis super hoc prestitum corporale, quod dictam vineam venditam |10| dictis religiosis contra omnes perpetuo garantizabunt et quod contra predictam venditionem |11| per se non venient nec per alios venire facient in futuris. In cujus rei testimonium ad peti-|12|-tionem dicti Odonis et Meligne, uxoris ejus, sigillum nostrum presentibus litteris duximus appo-|13|-nendum. Actum anno Domini millesimo ducentesimo sexagesimo secundo, mense decembris.

(a) sic pro viris A. – (a) sic A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s