Le XVe siècle : un acte en français

Dijon, Archives départementales de la Côte d’Or, 15 H 167

Dijon, Archives départementales de la Côte d’Or (www.archives.cotedor.fr), 15 H 167 (1) (Réutilisation soumise à conditions)

== Date ==
1454, 28 mai. — Abbaye de Fontenay (Marmagne, Côte d’Or)

== Edition ==
A touz ceulx qui verront et orront ces presentes lettres, nous, frere Symon, abbé de l’eglise et monastere |2| de Nostre Dame de Fontenoy de l’ordre de Cisteaux ou dyocese d’Ostung et tout le convent de ce dit |3| et meisme lieu, salut en nostre Seigneur. Savoir faisons que pour le proffit evident de nous et dudit |4| monastiere, nous avons baillé et delaissié et par ces meismez presentes baillons et delaissons pour nous |5| et nos successeurs abbez dudit Fontenoy a Regnaudot Regnaud., nostre, homme demourant a Fraisne, pour |6| luy et les siens à tousjours a cense en emphityote certain prey et saulcis, qu’illa cultiveiz |7| et mis hors d’espinez et de desert par nostre licence puiz nagaires, assiz dessoubz la chaussee de nostre |8| estang de Laicherellez tenant au champ des maisons Neives d’une part et d’autre cousté au champ que |9| fait de nous Guillaume le Maistret et par dessoubz aux preyz appartenant a nostre grange de Morville. Et |10| ledit accensiment ly avons fait parmi paiant chacun an perpetuellement a nous ou a nosdits successeurs |11| au jour de saint Martin d’ivert cincq soubz tournois de cense sur peine de l’amende : celle qu’on a |12| acostumé de paier audit lieu de Fraisne des censes non paieez au jour qu’on les doit. Et avons |13| promis et promettons soubz l’obligation des biens temporels dudit monastiere ce present bail et accensissement par |14| nous et nosdits successeurs moiennant ce qui dit est avoir pour aggreable senz y contrevenir et iceulx |15| heritaiges condure et garenti[r] audit Regnaud. et aux ayenz de ly cause ou temps advenir, en renonçant |16| a toutes excepcions, decepcions allegacions et raisons de fait et de droit a ce contrairez. En tesmoing |17| de ce avons fait mettre noz sealx a ces presentes lettres faictes et donnees en nostre chappitre le xxviiie jour |18| du moiz de may l’an mil quatre cens cincquante et quatre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s